Ce lundi, plusieurs collégiens en sortie piscine au Nautiform d’Andrézieux Bouthéon se sont plaintes de maux de têtes. Après une rapide enquête, il s’avère que le dosage de chlore avait été trop important. Le parquet a ouvert une instruction pour mise en danger de la vie d’autrui.


Un surdosage de chlore serait donc à l’origine de l’incident survenu lundi matin au Nautiform d’Andrézieux Bouthéon.

Alors que deux classes de 6e du lycée Jacques Prévert s’y trouvaient en sortie scolaire, la plupart des élèves se seraient plaintes de maux de tête voir de vomissements. 54 personnes, dont 46 enfants, ont dûes être évacuées dont 8 souffrant de symptômes plus inquiétants qui ellles ont été acheminées vers les CHU de St Etienne et de Montbrison.

Après la mise en place d’une cellule à destination des parents d’élèves, les 52 personnes dépêchées sur place – 46 pompiers et 6 membres du SAMU – ainsi qu’une quinzaine de gendarme ont pu démarrer leurs investigations. L’origine de l’incident semble avoir été détecté en fin de journée: un surdosage de chlore.

Le local technique du Nautiform a donc été placé sous scellé, l’établissement a été fermé et une enquête a été ouverte pour trouver les responsabilités.

Written by: Laurent

Rate it

Previous post

Actu Sainté

Les SDIS 42 et 43 organisent un exercice de lutte contre les feux de forêts

Vendredi, le SDIS42, en colaboration avec le SDIS43, vont procéder à un exercice "grandeur nature" visant à mesurer leur réactivité face à des feux de forêt.L'exercice qui aura lieu vendredi 20 mai vise à s'assurer de la bonne coordination du SDIS 42 en matière de feux de forêt.Il prendra place au milieu des Gorges de la Loire, à Chambles, tout près du château d'Essalois et du barrage de Grangent.Pour celui […]

today17 mai 2022 19


0%