Les affaires de piqûres en boite de nuit se multiplient : à ce jour, 6 plaintes ont été déposées auprès du commissariat de Roanne alors que sept personnes se sont récemment présentées à l’hopital car suspectant s’être faite injecté une substance illicite à leur insu.


Les faits se sont toujours produits à la discothèque « le T-Dansant » de Roanne, jusqu’à ce qu’un cas survienne à la discothèque de Bellegarde en Forez « le must ». Les victimes, piquées à leur insu avec une seringue semble t’il chargée d’un produit illicite type GhB, se plaignent assez rapidement de symptomes dès le lendemain tels qu’une envie de vomir, des pertes de mémoires, des malaises… et la trace d’une piqûre sur la peau.

Si aux analyses il n’a pas été détecté de stupéfiants, à l’exception de l’une des victimes où des traces de GhB ont été décelées, le procureur de la République prends ces affaires très au sérieux.

Une enquête a donc bien été ouverte et même si les deux discothèques ne sont pas pour l’instant jugées responsables, elles sont invitées à redoubler de vigilance. A l’image du Must, qui dès l’apparition des premiers cas, a installé des détecteurs de métaux supplémentaires ainsi que des protections de verres « no GhB » afin d’empêcher que les fêtards se fassent introduire des substances dans leur verre.

Written by: Laurent

Rate it

Previous post

Culture et société

Quelles sont les origines du 8 mai ?

Le 8 mai est une journée de commémoration de la fin de la guerre en Europe. Peu de personnes connaissent les détails de ce qui reste un jour souvenir.Le 8 mai ? Facile diront certains, c'est marqué sur le calendrier : Victoire 1945. Il s'agit, effectivement, d'un jour commémoratif de la fin de la seconde guerre mondiale.Traditionnellement, chaque ville commémore celle ci par le dépôt de gerbes de fleurs devant […]

today8 mai 2022 18


0%