Culture et société

Contraception gratuite, la nouveauté de ce début 2022

today2 janvier 2022

Background
share close

Depuis le 1er janvier, les femmes de moins de 25 ans peuvent bénéficier d’une contraception gratuite. Attention cependant, il y a des conditions et des exclusions au dispositif qu’a mis en place Olivier Veran, après son annonce sur le plateau de France 2 le 9 septembre dernier.

Si depuis 2013, la contraception était déjà gratuite pour les mineures de 15 à 18 ans, la mesure a donc été étendue aux femmes jusqu’à 25 ans. Selon le gouvernement, « étendre la gratuité de la contraception, c’est prévenir les potentielles répercussions des IVG sur la santé des femmes qui y ont recours. C’est aussi permettre aux femmes de consulter leurs médecins et d’avoir des échanges sur la méthode de contraception la plus adaptée à leur situation et à leurs besoins. ».

Trois millions de femmes sont concernés par ce nouveau droit, et l’effort de l’Etat est d’un peu plus de 20 millions d’euros, dans un but affiché de limiter le nombre d’interruptions de grossesse qui même s’il a baissé dernièrement chez les jeunes, reste trop important.

Parmi les modes de contraception remboursés par le dispositif, on retrouve les pilules hormonales de 1ere ou de 2e génération, l’implant contraceptif hormonal, le stérilet et la contraception d’urgence hormonale. Une consultation avec un médecin ou une sage femme par an est également prise en charge.

Mais, grands absents, les remboursements pour ces femmes des préservatifs (masculins et féminins), ainsi que des crèmes spermicides, des patchs, des anneaux vaginaux ou encore des pilules de 3e et 4e génération.

Written by: Rédaction

Rate it

Vous en parlez mieux !

Politique de confidentialité | Mentions légales

Copyright © 2021 SLY Webradio

La reproduction de tout ou partie des textes, images et illustrations est interdite sans l’accord de son auteur.
Tous droits réservés pour tous pays.

Soutenir SLY

Nous contacter

0%